Protégez votre carte graphique : évitez la surchauffe

Protégez votre carte graphique : évitez la surchauffe

Vous êtes préoccupé par la surchauffe fréquente de votre carte graphique ? Vos inquiétudes ne sont pas infondées. Une surchauffe des cœurs du GPU peut entraîner des dommages, affectant également d’autres composants de votre ordinateur.

Compte tenu du coût élevé des cartes graphiques, il devient impératif de protéger votre investissement majeur contre la surchauffe. La surveillance de la température devient donc une nécessité.

Apprenez à repérer les signes d’une surchauffe de votre carte graphique, à comprendre les raisons sous-jacentes, à reconnaître les signaux avant-coureurs et à mettre en place des méthodes efficaces de refroidissement.

À quel moment votre carte graphique atteint-elle des températures excessives ?

Les unités de traitement graphique (GPU) sont spécialement conçues pour résister à des températures élevées, car elles fonctionnent en permanence sous des charges de travail intensives, générant ainsi une quantité significative de chaleur. La plage de température admissible pour votre GPU varie en fonction du fabricant, de la qualité de la pâte thermique, du flux d’air et de l’âge de la carte.

En règle générale, des températures inférieures à 60°C sont considérées comme sûres pour le GPU, tandis que celles comprises entre 60°C et 90°C ne posent pas de danger, mais peuvent nécessiter un refroidissement accru en cas d’approche de la limite supérieure. Des températures excédant les 100°C peuvent potentiellement causer des dommages matériels importants.

Si vous utilisez un GPU plus ancien avec une pâte thermique asséchée et un flux d’air insuffisant, il est recommandé de ne pas laisser la température dépasser les 80°C pour éviter tout risque de détérioration.

Quelles sont les raisons derrière la surchauffe de votre carte graphique ?

Voici les principales causes de la surchauffe d’un GPU :

  • Charge excessive du GPU : Lorsque votre carte graphique est soumise à une charge de traitement élevée, elle génère de la chaleur, ce qui constitue le premier indicateur de surchauffe. Plus la charge est importante, plus la chaleur produite est élevée, et inversement.
  • Accumulation de saleté sur le GPU : L’accumulation de poussière, de saleté et de fibres dans les circuits de votre GPU constitue la deuxième cause de surchauffe. Si vous ne nettoyez pas régulièrement votre carte graphique, l’accumulation de saleté peut entraîner une surchauffe, qui peut à son tour causer des problèmes au niveau des ventilateurs de la carte graphique.
  • Restreindre la circulation de l’air : Placer votre GPU près d’un mur ou dans un espace restreint peut entraver la circulation de l’air, essentielle pour la dissipation de la chaleur. Cela rend le refroidissement du GPU inefficace.
  • Détérioration de la pâte thermique : Une pâte thermique de qualité optimise la performance du dissipateur thermique en favorisant un transfert efficace de la chaleur depuis le GPU. Cependant, au fil du temps, cette pâte peut durcir, ce qui entrave le transfert de chaleur et peut provoquer une surchauffe.

Signes révélateurs d’une carte graphique surchauffante

Les indices qui suggèrent une surchauffe de la carte graphique incluent des bruits provenant du ventilateur, des anomalies visuelles à l’écran, ainsi que des dysfonctionnements graphiques. Cependant, il est à noter que des problèmes similaires peuvent également être causés par un matériel défectueux du GPU ou par une carte graphique vieillissante.

Les cartes graphiques modernes sont dotées de technologies visant à maintenir des températures plus basses, même sous des charges de travail élevées (jusqu’à 100 %). Cela se manifeste notamment lorsque vous passez à des résolutions plus élevées, ce qui sollicite davantage les ressources du GPU et entraîne naturellement une augmentation de la chaleur.

Lorsque la température de la carte graphique augmente, les capteurs de température intégrés signalent au ventilateur du GPU d’accélérer pour refroidir la carte.

En général, la plage de température normale d’une carte graphique pendant des sessions de jeu ou de rendu vidéo se situe entre 65 et 85 degrés Celsius. Si la température dépasse 85 degrés, on parle de surchauffe du GPU. Cette élévation de température peut entraîner des ralentissements et des plantages fréquents. Pour surveiller la température de votre carte graphique, vous pouvez installer des logiciels comme GPU-Z.

Si vous observez ces symptômes, il est probable que votre carte graphique soit en train de surchauffer, ce qui nécessite une solution adéquate pour abaisser les températures.

Lire Aussi : Le Guide complet pour tester sa carte graphique

Comment refroidir efficacement une carte graphique qui chauffe ?

Nettoyez les ventilateurs du GPU

L’accumulation de poussière à l’intérieur des ventilateurs du GPU est un phénomène courant au fil du temps. La présence de poussière entrave le flux d’air vers le dissipateur thermique de la carte graphique. Cela crée une situation où davantage de chaleur est piégée, ce qui entraîne une augmentation de la température à l’intérieur de la carte graphique.

Si votre ordinateur est situé dans un environnement poussiéreux ou une pièce sujette à la poussière, les chances d’accumuler de la poussière sur les ventilateurs de votre GPU sont plus élevées. En plus de surveiller les ventilateurs du GPU, il est également important de prêter attention aux ventilateurs du boîtier.

Les ventilateurs du boîtier ont pour rôle d’apporter de l’air frais à l’intérieur de l’unité centrale. Parfois, si les ventilateurs du boîtier sont encrassés, ils peuvent contribuer à la propagation de l’air poussiéreux à l’intérieur du boîtier. Utiliser une bombe d’air comprimé est une solution efficace pour éliminer l’accumulation de saleté des ventilateurs du GPU et du boîtier. Cela permet de maintenir un flux d’air optimal et de prévenir la surchauffe due à l’accumulation de poussière.

Désactiver l’overclocking

Si vous avez effectué un overclocking sur votre GPU, il est possible que vous rencontriez des problèmes de surchauffe. L’overclocking consiste à augmenter la vitesse d’horloge du GPU pour améliorer ses performances, ce qui génère davantage de chaleur. Par conséquent, vous pourriez remarquer des températures plus élevées que d’habitude. Si vous avez récemment overclocké votre GPU et que vous constatez des problèmes de surchauffe, il est recommandé de revenir aux paramètres par défaut.

Si cela ne résout pas le problème et que vous continuez à éprouver des températures élevées, il pourrait être nécessaire de réduire la vitesse d’horloge de votre GPU, une opération appelée « underclocking ». Vous pouvez utiliser des logiciels comme MSI Afterburner pour ajuster les paramètres de votre GPU et ainsi réduire la chaleur générée par l’overclocking. En rétablissant des valeurs plus conservatrices, vous pourrez potentiellement atténuer les problèmes de surchauffe et maintenir une température stable et sécuritaire pour votre carte graphique.

Vérifiez le Ventilateur cassé ou desserré

Un ventilateur défectueux ou mal fixé sur votre GPU peut compromettre la dissipation efficace de la chaleur, ce qui peut entraîner une surchauffe de votre carte graphique. Il est crucial de prendre des mesures pour réparer ou remplacer les ventilateurs endommagés afin d’éviter d’autres problèmes potentiels pour votre carte graphique.

Pour détecter un ventilateur défectueux ou mal fixé, vous pouvez utiliser une méthode simple en plaçant votre oreille à proximité du GPU pendant qu’il fonctionne. Si vous entendez des bruits tels que des grincements ou des cliquetis, cela pourrait indiquer que le ventilateur de votre GPU est soit desserré, soit cassé. Dans ce cas, il est recommandé de procéder à des réparations rapidement. Par ailleurs, vérifiez également s’il n’y a pas d’obstacles physiques qui empêchent les ventilateurs de tourner à leur vitesse normale, car cela peut également entraîner une mauvaise dissipation de la chaleur et une surchauffe.

Mettez à jour les pilotes du GPU si nécessaire

Bien que cela puisse sembler inhabituel, les pilotes de votre carte graphique contiennent un ensemble d’instructions qui régulent le fonctionnement du ventilateur. En mettant à jour ces pilotes, vous pouvez potentiellement améliorer la gestion du ventilateur de votre GPU, permettant ainsi qu’il fonctionne à une vitesse optimale pour mieux dissiper la chaleur générée. Cette approche peut jouer un rôle crucial dans la prévention de la surchauffe de votre carte graphique et contribuer à maintenir des températures sûres.

Améliorez la circulation de l’air pour assurer une meilleur ventilation

Dans le passé, de nombreux boîtiers d’ordinateur manquaient d’espace pour une ventilation adéquate. Si vous avez inséré votre carte graphique dans un boîtier PC avec une circulation d’air limitée, il est prévisible que la chaleur s’accumule à l’intérieur de ce dernier.

Lorsque vous choisissez un boîtier d’ordinateur, assurez-vous toujours qu’il est équipé d’un système de ventilation approprié pour garantir un apport d’air optimal. Dans des environnements chauds et humides, il peut être judicieux de retirer le panneau latéral du boîtier afin de favoriser une circulation d’air maximale. Une bonne ventilation permettra de réduire les risques de surchauffe de votre carte graphique et d’autres composants.

Changez périodiquement la pâte thermique

Le fonctionnement de la pâte thermique est similaire pour les GPU et les CPU. Malgré l’utilisation de dissipateurs thermiques plus grands et de ventilateurs pour le refroidissement d’un GPU, il est essentiel d’avoir une pâte thermique efficace pour faciliter le transfert de chaleur du processeur au dissipateur.

L’application d’une pâte thermique de qualité sur votre GPU peut potentiellement résoudre les problèmes de surchauffe. De nombreux tutoriels sur YouTube expliquent comment appliquer correctement de la pâte thermique sur le GPU. N’oubliez pas de retirer soigneusement l’ancienne pâte thermique avec de l’alcool isopropylique avant d’appliquer la nouvelle couche.

Utilisez un kit de watercooling

Si aucune des solutions mentionnées ci-dessus ne parvient à refroidir votre GPU de manière satisfaisante, vous pouvez envisager une dernière option : l’installation d’un kit de refroidissement liquide (watercooling). Cependant, avant d’opter pour un système de watercooling, assurez-vous d’avoir un boîtier d’ordinateur spacieux pour éviter toute accumulation de chaleur.

Il est important de noter que l’installation d’un kit de watercooling sur votre GPU n’est pas une tâche simple. Cela implique de démonter les ventilateurs et le dissipateur thermique existants, puis d’installer les composants compatibles avec le système de refroidissement liquide.

Il convient de souligner que cette option n’est peut-être pas idéale si vous avez un budget restreint pour votre carte graphique. Le refroidissement liquide est généralement recommandé pour les cartes graphiques haut de gamme que vous souhaitez préserver. Si vous décidez tout de même d’explorer cette option, des ressources comme des tutoriels vidéo sur YouTube peuvent vous guider à travers le processus d’installation.

Conclusion

En appliquant ces solutions, nous espérons que vous pourrez résoudre efficacement les problèmes de surchauffe de votre carte graphique. Souvent, l’accumulation de poussière à l’intérieur des ventilateurs peut être à l’origine de la surchauffe de votre GPU. Si vos ventilateurs sont propres, envisagez d’abord des solutions moins coûteuses, telles que la réapplication de la pâte thermique.

Cependant, il est important de noter que personnaliser votre GPU avec un kit de watercooling pour prévenir la surchauffe peut s’avérer coûteux. Si vous ne disposez pas du budget ou des compétences nécessaires, il vaut mieux éviter cette option.

Gardez à l’esprit que les cartes graphiques sont conçues pour supporter des charges de travail importantes et chauffer en conséquence. Comme mentionné précédemment, une température maximale de 85 degrés Celsius sous une charge de 100 % est généralement considérée comme acceptable. Tant que votre GPU reste dans cette plage, il n’y a généralement pas lieu de s’inquiéter.

Besoin d’assistance ?

Si vous constatez que votre carte graphique surchauffe et que votre PC s’éteint en conséquence, il est temps de mettre en pratique les solutions présentées dans cet article. Le fait que votre PC s’éteigne vise à préserver les composants internes.

Comment refroidir efficacement votre carte graphique ?

Vous avez deux options principales : nettoyer les ventilateurs ou réappliquer la pâte thermique. Une solution plus avancée et potentiellement plus coûteuse est l’installation d’un kit de watercooling.

Comment déterminer si votre carte graphique surchauffe ?

Pour surveiller les températures de votre carte graphique, vous pouvez installer le logiciel GPU-Z sur votre système Windows. Il vous fournira des informations détaillées sur les températures en temps réel.

Quelle température éviter pour votre carte graphique ?

Il est important de maintenir la température de votre carte graphique en dessous de 85 degrés Celsius. Si la température dépasse ce seuil, il est essentiel d’appliquer les solutions préconisées dans cet article pour préserver la santé de votre carte graphique.

Commentaires



Font Size
+
16
-
lines height
+
2
-